Remise de décoration de Christian ROUQUAND expert en accidentologie et membre actif de la FPASVV

- Le Chef d'Escadron ARS, Commandant la Compagnie de Gendarmerie de NARBONNE
- Le Colonel Henri BENEDITTINI, Directeur Départemental des Services d'Incendie et Secours de l'AUDE
- Le Commissaire de Police Luc TARAYRE, Chef de la Circonscription de Sécurité Publique de SETE-FRONTIGNAN
- Mme Geneviève CELANT, Présidente de la F.P.A.S.V.V
- M. Ch. ROUQUAND, Expert Accidentologue, Expert de Justice près la Cour d'Appel de MONTPELLIER
- Le Commissaire Matthieu RINGOT, Chef de la Circonscription de Sécurité Publique de NARBONNE
- M. Jacques MARIGUES, Président Départemental de la SEAB de l'AUDE et Président Départemental de l'Association des Anciens Combattants du Ministère de l'Intérieur.

SISTERON : SA MAJESTE LA REINE D’EGYPTE REÇUE POUR LES « NUITS DE LA CITADELLE »

A l’occasion de la pièce de théâtre jouée lors du Festival des « Nuits de la Citadelle » interprétée par Claude et Alexandre BRASSEUR, Daniel SPAGNOU recevait à l’Hôtel de Ville, Fadila FAROUK Reine d’Egypte.
C’est en présence de nombreux sisteronais, d’élus, du Sous-Préfet de Barcelonnette que le Député-Maire de Sisteron accueillait une digne représentante de la lignée royale égyptienne forcée à l’exil dans les années 1950 au moment de la mise en place du nouveau règne républicain.
Déjà reçue deux ans plus tôt, à Sisteron avec ses enfants, la Reine ne cachait pas les liens d’amitié  tissés avec Daniel SPAGNOU.
Entourée par ses amies, comme Geneviève CELANT, Présidente de la Fédération pour l’Aide et soutien aux victimes de la violence et de l’Enfance assassinée et par Madame LEENHARDT épouse du Fondateur en 1975 du mouvement national « Condition Masculine », Fadila FAROUK s’est dit enchantée de retrouver Sisteron et la Citadelle.
Regrettant l’absence de Mohamed El Solyani, Attaché Culturel auprès de l’ambassade d’Arabie Saoudite en France, souffrant, Daniel SPAGNOU devait rajouter : «  j’aurais aimé lui faire découvrir les richesses de notre ville pour qu’il s’en fasse l’écho… vous votre Majesté, vous le savez déjà, Sisteron ne laisse jamais insensible ».

Vies volées

Cet ouvrage est un retirage de Tueurs de vie mais l'auteur à compléter ce livre par des informations complémentaires.

Tueurs de vie

écrit par Geneviève Celant, préface du procureur Thilo Firchow, éditeur GUNTEN

Geneviève Celant est généreuse. Plutôt que de s'en défendre, elle préfère s'en moquer :
"Je suis à la fois Cosette, Bernadette Soubirou et Sainte-Thérèse de Lisieux. Et pour être
complète, il faudrait ajouter à ce portrait, un zest de Marie Madeleine, la pécheresse".
Elle a peu reçu mais donne beaucoup, quand on regarde ce que fut sa vie.
"J'aurais pu être princesse... je suis simplement devenue une maman, une épouse, une fille
modèle pour mon père".
Quand le drame arrive, Geneviève, fidèle à elle même, ravale sa haine, et engage un combat
pour dire non à la violence. Elle devient Vice-présidente de la FPASVV (Fédération Pour L'Aide
et le Soutien aux Victimes de la Violence).
Objectifs : accompagner la douleur des familles et rappeler les pouvoirs publics à leur devoir
de prévention et de repression.
Emmanuelle, sa nièce de quinze ans, a été violée et assassinée dans la nuit du
17 au 18 janvier 1996, à Garons, dans la banlieue nîmoise....
Geneviève Celant écrit : "Je vais écrire pour toi, Manue, le livre dont tu rêvais
et que le destin t'a interdit de réaliser. Le livre de nos vies, si étrangement semblables..."

Livre en vente, veuillez passez commande par : http://www.fnac.com

Rue Nicolas Bourgat

écrit par le Dr Michel Bourgat, Hélène Frandon, préface de Me Gilbert Collard,

éditeur Autres Temps Editions

Nicolas - 14 ans - a été poignardé par un adolescent de son âge le 9 septembre 1996.
Michel Bourgat, son père, raconte : son fils, sa douleur, mais aussi sa prise de conscience
du problème de la délinquance juvénile, le combat qu'il mène aujourd'hui pour prouver que
Nicolas n'est pas mort pour rien.

Livre en vente, veuillez passez commande par : http://www.fnac.com

Comment des enfants deviennent des assassins

écrit par le Dr Michel Bourgat, éditeur FAVRE

Ce livre est le résultat de trois années de recherches menées sur le terrain par un
médecin marseillais, lui-même directement concerné par les dramatiques dérives de la
violence des mineurs. Le Dr Michel Bourgat a choisi de porter le deuil de son fils, Nicolas,
assassiné à quinze ans par un adolescent du même âge, en traquant le mal par la racine.
Dans cet ouvrage, il dénonce l'impuissance dans laquelle est laissée les victimes de telles
tragédies, mais son propos se veut plus constructif que purement revendicatif. Au-delà
des règlements de compte, Michel Bourgat estime qu'il faut donner la parole à tous et
considérer également la position du délinquant, du juge et du policier.

Livre en vente, veuillez passez commande par : http://www.fnac.com

le Deuil n'est pas une fin

écrit par le Dr Michel Bourgat, éditeur FAVRE

Le 9 septembre 1996, un collégien est tué à coups de couteau dans les rues de Marseille
par deux délinquants. Son père explique aujourd’hui comment il a surmonté ce drame et ce
qu’il en a appris.
Une leçon de force et de courage à l’attention de tous les parents. 

Livre en vente, veuillez passez commande par : http://www.fnac.com